bio

Pour parler de tout et pas forcément de pain...

bio

Messagede Thierry » Dim 12 Juin 2011 05:37

Le bio c'est bien, mais il faut quand même se méfier des intégrismes, c'est comme l'écologie: d'une science, on en a fait un truc bizarre, à moitié politique, à moitié mormon (sur leur rapport à la science), bref, comme je le disais dans une réponse récente à Damien, il faut se méfier des oiseaux de malheur, avec eux, rien n'est bon, tout est suspect, l'homme c'est le mal et sa simple présence sur terre est une insulte faite à la nature.

Evidemment, pour ce qui nous concerne, on se méfiera des farines trafiquées, récoltés sur des exploitations en culture expansives, sur des sols lessivés qui deviennent biologiquement morts. Mais à l'inverse, allez vers le bio à tout crin, ça peut donner...

Le ver de farine qu'un ami trouve dans son sac de 5 Kg qu'il vient d'acheter (pas grave, ça lui fera des protéines ;) )
mais aussi des histoires de concombres masqués
Et on n'oubliera pas que la plupart des accidents ménagers étaient dus auparavant aux "conserves maisons" et à la toxine botulique (soit dit en passant, Clostridium botulinum est capable de fournir le poison le plus efficace de tous les temps)
Il faut aussi savoir que pour ne pas tomber dans ces désastres, les producteurs bio usent et certains abusent des pesticides autorisés (ah oui, il y'en a) d'autant que c'est moins efficace, du coup, vous y retrouverez plus de saletés que dans des blés destinés à des farines traditions ou complètes et cultivés dans le simple respect des regles de l'art (bio ou non, dans ce cas la frontière est ténue)

Dans toute chose, il faut de la mesure. C'est ainsi que l'espérance de vie augmente encore de 2 mois / an (pour la population): règles d'hygiène et alimentation, donc soyez vigilants, mais pas pour autant aliéné aux messages qui prétendent vous sauver ou vous faire sauver la planète : c'est aussi un bizeness !
Je suis absolument et résolument sur et certain de ce que j'avance...
Jusqu'à temps que je change d'avis et que j'en pense le contraire.

Thierry
Club Ecole de Parapente
Avatar de l’utilisateur
Thierry
animateur
animateur
 
Messages: 1441
Inscription: Ven 11 Juin 2010 13:57
Localisation: Ile de la Réunion

Re: bio

Messagede Damien » Dim 12 Juin 2011 13:28

tu as parfaitement raison Thierry. J'observe cette logique dans ma façon de me nourrir. Je suis végétarien depuis peu. (Je veux diminuer ma dépendance aux produits issus de l'exploitation animale et montrer mon opposition à la violence des traitements infligés aux animaux d'élevage). Au départ, j'étais même végétalien (ni oeufs, laitages, miel). J'ai lu beaucoup sur le sujet au point de me dire que je n'en faisais pas encore assez. (le porc est partout sous forme de gélatine entre autre). Mes lectures m'ont amené à un article qui parlait d'un gars qui ne se lavait pas les dents pour préserver les bactéries dans sa bouche. Un autre cohabitait avec des poux et un ver solitaire et il était content en plus. Là, c'est trop pour moi. Limite choquant. J'ai revu mes ambitions en fixant mes limites à la suppression de la viande, poisson, crustacés uniquement. Je sentais que cela devenait une obsession pour moi. Je suis plus serein aujourd'hui.
Avatar de l’utilisateur
Damien
animateur
animateur
 
Messages: 706
Inscription: Sam 14 Mai 2011 14:50
Localisation: Tournai (Belgique)

Re: bio

Messagede Thierry » Dim 12 Juin 2011 14:22

N'oublie pas que l'homme, en tant qu'espèce, ainsi que son ascendance, mais pas forcément ses cousins (sauf les chimpanzés, qui vont même jusqu'à chasser... avec des armes !) est biologiquement un végétarien (frugivore/folivore/granivore...) principal et carnivore secondaire.
Avec une exception: les population au delà du cercle arctique qui sont pratiquement carnivore exclusifs et qui font un pied de nez aux nutritionnistes. Mais ce n'est pas pour cela que Dukan a raison de traiter l'homme de carnivore: l'homme n'est pas un carnassier (nuance), mais est capable d'adaptation et sa physiologie et son anatomie est celle d'un omnivore à prépondérance végétarienne. Mais omnivore tout de même.
Ce pour le végétalisme est un acte d'auto-destruction, ou cause de jonglage impossible visant a l'équilibre lipides/glucides/protides et aboutissant à des déséquilibres physiologiques graves, à moins de se bourrer de pilules pour compenser. Ce même si certains de ses disciples se disent "bien dans leur tête et leur corps", tant la force de l'auto-suggestion peut être grande (ça rejoint l'effet placebo qui flirte avec les 50% d'activité !!!). Mais il ya des limites à la longue et tu nous en apportes la preuve.

Pour le végétarisme, ma foi, bah, c'est un choix alimentaire comme un autre, que je ne discuterai pas, puisqu'avec oeufs et laitages tu tombes dans le chapître carnivorie secondaire (du seul point de vue de l'apport alimentaire: je ne jugerai pas des implications philosophiques et encore moins lexicales du terme carnivore) et ton organisme n'aura donc rien à y redire. Alors si en plus tu es serein, que demander d'autre ?

;)

désolé pour le style "j'me la pète", mais études médicales obligent...
Je suis absolument et résolument sur et certain de ce que j'avance...
Jusqu'à temps que je change d'avis et que j'en pense le contraire.

Thierry
Club Ecole de Parapente
Avatar de l’utilisateur
Thierry
animateur
animateur
 
Messages: 1441
Inscription: Ven 11 Juin 2010 13:57
Localisation: Ile de la Réunion

Re: bio

Messagede Damien » Dim 12 Juin 2011 15:35

Merci pour ces précisions Thierry.
Avatar de l’utilisateur
Damien
animateur
animateur
 
Messages: 706
Inscription: Sam 14 Mai 2011 14:50
Localisation: Tournai (Belgique)


Retourner vers De tout et de rien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités