Page 1 sur 1

...Damien... ce message est pour toi

MessagePosté: Sam 18 Juin 2011 14:00
de mireille
Tu as écrit
PS2: j'en ai marre....mais ça va passer.


Je m'en doute et je suis franchement désolée car c'est à cause de moi, sans nul doute, que tu te mélanges les pinceaux.

Comme tu as pu lire dans les messages du viewtopic.php?f=25&t=428&start=0 que se soit au niveau de la pâte ou du levain, je n'ai pas donné de bons conseils . Pour ton levain au frigo, continue à faire ce que Thierry te dit.
Je m'aperçois que j'ai mal compris depuis le début et je crois qu'on peut m'enlever 'mon pain de seigle'.

Charles Aznavour disait dans une magnifique chanson : il faut savoir quitter...la table etc....
à +

Re: ...Damien... ce message est pour toi

MessagePosté: Sam 18 Juin 2011 15:40
de Dominique
Je vais encore me mêler de ce qui ne me regarde pas :shock: car ce message n'est pas pour moi mais je dis NON ! :o Non Mireille ! Ca n'est certainement pas toi ! Tu ne fais que donner ! Offrir à nous tous tes expériences en toute humilité. Tu ne peux certainement pas faire de mal !!!

Dans ce cas nous sommes tous responsables ! Rassurez-moi ? Nous sommes bien sur un forum d'échanges entre amoureux de le boulange et de la bonne chère ? :o Nous ne sommes pas sur un forum de professionnels ? Il est donc normal que l'on tâtonne, que l'on cherche, que l'on se trompe... Mais voilà bien ici le problème du Net: savoir discerner et choisir ce qui est le mieux pour soi et pas pour l'autre 8-) Damien saura s'y retrouver :D

Ah non Mireille ! Tu l'as bien mérité ton pain de seigle ! :D

Re: ...Damien... ce message est pour toi

MessagePosté: Sam 18 Juin 2011 17:26
de Thierry
mireille a écrit:je crois qu'on peut m'enlever 'mon pain de seigle'


Ah ben vla au' chose maintenant :) Un "pain de seigle", c'est pour la vie et tu ne l'as pas volé ! non mé ! il disparaitra que lorsque ça ira jusqu'à la "baguette", que tu le veuilles ou non, tu es tombé dedans et rien ne ralentira ta chute dans les délices de la boulangerie, trop tard. héhé ;)

Et non, tu n'as pas donné de mauvais conseils pratiques: par exemple substituer une partie du frasage par un mouillage de 10', qu'on l'appelle autolyse ou pas (ce n'en est pas une parceque l'activité enzymatique n'a pas eu le temps de commencer son boulot, mais c'est de l'ergotage qui peut noyer le débutant et qui ne lui est donc pas destiné) est une méthode ! surtout que Damien pétrit à la main: ça lui évitera de se coller les doigts plus que de raison.

Faut pas confondre les principes généraux que je donne et les conseils directs aux débutants !

Et il ne faut pas que le débutant surtout essaye de comparer des principes et des méthodes qui ne sont pas forcement antagonistes et/ou plus pertinente l'une que l'autre : il faut qu'il suive une manière de faire avant que de comprendre ce qu'il fait et pourquoi il le fait : l'important pour lui, c'est la réussite, pas la théorie. Il se trouve surtout que la boulangerie est un art difficile aux multiples pratiques et aux multiples résultats avec de multiples techniques et que tous, nous avons notre manière, notre méthode favorite et que nous désirons faire partager :
La, le débutant ne devrait pas chercher à trier, et si j'ai un conseil à donner à Damien, c'est (et je l'ai un peu deja dit) de suivre une ligne directrice, que ce soit celle de Flo (123) de mireille, de marie-claire, de momo... et de ne pas essayer de tout mélanger. Ceci pour au moins réussir "comme". Une fois.
Ensuite, il integre les principes et essaye de varier et/ou passer à une autre méthode.

Mais l'improvisation, dans laquelle mireille excelle, c'est pour quand il "saura" voler de ses propres ailes.

Je suis désolé d'avoir donné cette impression que tu ne serais pas à la hauteur des conseils que tu prodigues si généreusement :oops:
Bien au contraire !

Quant à moi, tu connais ma signature ? ;) il n'ya pas 2 ans, je ne jurais que par le mouillage du pâton avant enfournement, et pas un an que je faisais des autolyses de 2 heures a tour de bras... alors bon ...

Re: ...Damien... ce message est pour toi

MessagePosté: Sam 18 Juin 2011 23:45
de Damien
M'enfin Mireille, que dis-tu là?
Le problème vient de moi. J'essaie de suivre tout le monde en même temps. Ce n'est pas la bonne méthode. Il faut que je me recentre.

Tu n'y es pour rien rassures-toi et merci d'être là justement.

Re: ...Damien... ce message est pour toi

MessagePosté: Lun 20 Juin 2011 22:07
de mireille
C'est gentil tout plein Damien de vouloir me rassurer et je t'en remercie. N'empêche, que j'aurais dû réaliser que trop d'informations peuvent brouiller les pistes.

Dominique, comme toujours tu es la gentillesse et le réconfort . Merci d'être comme cela

Thierry, dans ton message sur les truffes, je me suis expliquée sur un petit détail et j'ai bien lu les 9 raisons. Je suis bien d'accord.

Juste une explication sans vouloir en faire de trop : j'étais très ennuyée pour Damien et en lisant tes précisions, je me suis sentie déstabilisée. Le rappel à propos de la chanson voulait simplement dire qu'il faut savoir justement revoir sa manière de penser ou d'agir.

Re: ...Damien... ce message est pour toi

MessagePosté: Lun 20 Juin 2011 22:21
de Damien
Allez, hop on repart! J'ai acheté de la levure fraîche cet après-midi. Je vais faire un pain en suivant la recette de Thierry dans un précédent post. Quand je serai au point, je m'attaque au levain.
Par contre (et hop, encore un doute) j'ai du mal à estimer le bon moment pour arrêter de pétrir. Dans mon esprit (et parce que je l'ai lu à plusieurs reprises), la pâte doit être lisse, ne plus coller au plan de travail et ne pas se déchirer. Lisse, c'est un critère qui m'échappe et vague je trouve.